Appel à propositions pour la réalisation d’un diagnostic économique des territoires

Le Programme MATOY, financé par la Coopération Suisse et mis en oeuvre par un consortium de 3 ONGs (HELVETAS Swiss Intercooperation, Association Intercooperation Madagascar, ONG SAHA) entre dans sa deuxième année d’intervention.

1. Objectif de MATOY

Le principal objectif du Programme MATOY est la réduction de la pauvreté à travers la promotion d’un Développement Economique des Territoires dans les trois régions d’Amoron’i Mania, du Vakinankaratra et du Menabe.

 

2. Objet de l’étude

Cette étude a pour objet de mener un diagnostic économique approfondi des territoires à partir des résultats d’un inventaire exhaustif et d’une analyse des acteurs au niveau des OPCI et des régions d’intervention du Programme MATOY.

3. Etendue de la prestation

Le présent appel à propositions pour le diagnostic économique de 4 OPCI et ces 3 régions sus-citées est ouvert aux prestataires de services (bureaux d’études, consultants individuels, ou groupes de consultants individuels).

4. Profil du Consultant ou du Cabinet

Le soumissionnaire devra répondre au profil suivant :

* être en règle vis-à-vis de l’Administration

* être un Cabinet d’études, un consultant individuel ou un groupe de consultants ayant des compétences avérées en matière de développement économique local ou territorial, de développement rural ou des domaines similaires

* avoir une capacité confirmée dans le traitement et l’analyse des informations quantitatives et la réalisation des études qualitatives

* avoir une bonne connaissance de la réalité des communes rurales particulièrement dans les 3 régions de l’étude

* avoir une bonne connaissance de l’environnement des investissements et de l’entreprenariat en milieu rural à Madagascar.

5. Durée de la prestation

Les prestations sont prévues se dérouler d’août à septembre 2014 (environ 8 semaines calendaires).

6. Information et soumission

Les consultants intéressés sont invités à retirer les TdR de l’étude au bureau du Programme MATOY ou demander par email à l’adresse contact@matoy.mg – tél 033 15 639 13 ou 032 05 639 13 ou 22 541 72

Une réunion d’information sur le mandat aura lieu au bureau du Programme MATOY sis à Ambohimiandra Lot VJ 2 Ter A le mercredi 30 juillet 2014 à 9h.

Les propositions, dont une proposition technique et financière, devront être déposées au bureau de MATOY à l’adresse ci-dessus au plus tard le samedi 09 août 2014.

Sécurisation des transactions financières des opérateurs économiques et des producteurs : le Programme MATOY s’associe avec Airtel Money

Le 21 mai 2014, au siège de la société Airtel à Akorondrano, un accord de partenariat a été signé, entre le Programme MATOY, représenté par son Directeur National, Monsieur Feno Andriamanalina et Airtel Money, représentée par son Directeur Général, Monsieur Maixent Bekangba.
Mettre à la disposition des opérateurs économiques partenaires directs de MATOY et des producteurs en contrat avec eux, le service de transfert d’argent Airtel Money, tel est l’objectif de cette convention de partenariat. Pour MATOY, cette action entre dans le cadre de sa contribution à l’amélioration des conditions cadres, notamment la sécurité dans ses zones d’intervention.

Il est à noter que la hausse de l’insécurité qui sévit dans ces zones entrave fortement le développement de leurs activités économiques depuis longtemps. En prenant le cas de Miandrivazo, par exemple, bon nombre de collecteurs et de producteurs ont déjà été attaqués par des bandits durant la campagne de collecte de haricot, du fait qu’ils transportent avec eux d’importantes liquidités.

Cette collaboration vise donc, dans un premier temps, à pallier ce genre problème. Elle consiste à faciliter l’accès des petits producteurs aux téléphones portables, leur formation sur l’utilisation d’Airtel Money, ainsi que la mise à proximité des points de retrait d’argent dans les zones d’intervention de MATOY. Il est à noter que l’utilisation des produits comme Airtel Money n’est pas difficile pour les paysans. Elle pourra même les inciter à épargner une partie de leurs revenus, en ne conservant pas leur argent chez eux.

Dans un deuxième temps, elle pourra être étendue sur l’utilisation de la téléphonie mobile dans le développement d’un système de formation et de conseils pour les producteurs, la sécurisation en général (notamment le Système d’Auto-défense Villageoise), et la gestion des données.
Pour MATOY, à part l’importance de la couverture et les intérêts sus-évoqués le choix d’Airtel Money a aussi été justifié par son engagement dans la contribution au développement du pays.

Au niveau régional, cette Convention au niveau national sera concrétisée à travers la mise en œuvre d’une Convention Tripartite entre les UCD de MATOY, ses opérateurs économiques qui s’y intéressent et Airtel Money.

Pour le développement du Menabe : signature de deux conventions entre MATOY, la Région du Menabe et l’OPCI FIVOARANA du District de Miandrivazo

Le 12 mai 2014, au restaurant Bougainvilliers à Morondava, le Programme MATOY représenté par son Coordinateur Régional, Monsieur Denis RAOBELISON, a signé deux Contrats Programmes avec la Région du Menabe, représentée par le Chef de Région, Monsieur Gilbert ROMAIN, d’une part, et l’OPCI FIVOARANA du District de Miandrivazo, représenté par son Président, Monsieur Philippe Edouard RAKOTONANDRASANA d’autre part.

Ces Contrats Programme vont matérialiser leur collaboration durant la période de 2014 à 2016. Ils sont cadrés par les Plans d’Action Budgétisés relevant des rôles économiques de la Région et de l’OPCI, notamment la coordination des interventions, ainsi que l’élaboration et la mise en œuvre des stratégies d’amélioration des conditions cadres pour le secteur privé dans leurs territoires d’intervention, et leur permettant de mobiliser et utiliser des ressources internes (fiscalité) et externes pour y arriver. A titre de rappel, l’élaboration de ces plans d’actions a fait l’objet de consultations des différents acteurs dans les territoires d’intervention de la Région et de l’OPCI. Elle a pris en compte des résultats de l’évaluation conjointe de la collaboration entre eux et MATOY en 2013.

Pour la Région en particulier, la redynamisation du Comité Régional de Développement (CRD) est prévue dans son Plan d’Action Budgétisé. Au niveau de l’OPCI, l’action mettra un axe fort sur la redynamisation des Guichets Fonciers (à travers la mise à disposition des Plans Locaux d’Occupation Foncière fiabilisés et le renforcement des capacités des Agents des Guichets Fonciers), l’augmentation des recettes fiscales avec la mise en œuvre du processus Budgétaire Participatif et le renforcement des infrastructures structurantes pour favoriser les échanges commerciaux et réduire l’insécurité.

Il est à noter qu’avec la mise en œuvre de ces Contrats Programmes de 3 ans, la Région et l’OPCI ont défini des résultats et des indicateurs précis en matière de conditions cadres, de foncier et de fiscalité, tout en visant une meilleure participation des femmes et des ménages vulnérables aux actions.

Une production de1’200 tonnes de blé local d’ici fin 2016 pour améliorer le revenu de 10 000 ménages dans la région de Vakinakaratra : un partenariat est signé entre MATOY, la Société Les Moulins de Madagascar Farina S.A et FIFAMANOR

Le 16 avril 2014 à Andranomanelatra Vakinankaratra, au bureau de la Société Les Moulins de Madagascar Farine S.A (LMMF), une convention de partenariat triennale a été signée entre cette dernière, représentée par son Administrateur Général, Monsieur Christophe BARDY, le Centre FIFAMANOR, représenté par sa Directrice, Madame Vololoniaina RAMALANJAONA et le Programme MATOY, représenté par son Directeur National, Monsieur Feno ANDRIAMANALINA.

Cette convention vise à relancer la production de blé local, avec un objectif de production de semences de qualité de 180 tonnes et de blé panifiable de 1’200 tonnes d’ici fin 2016. A titre de rappel, les 3 parties ont déjà initié leur collaboration en 2013, afin d’assurer la production de semences nécessaire pour la campagne de production en paysannat en 2014, et par la suite, élaboré le plan d’opération de la chaîne de valeurs blé, suivant l’objectif de croissance de LMMF.

L’achèvement de ce plan d’opération a permis aux trois parties d’élaborer un Plan d’actions Budgétisé dont la réalisation sera évaluée à la fin de l’année et faisant par la suite l’objet d’une mise à jour en début 2015 et 2016.

Dans cette convention, LMMF s’engage à assurer la coordination des actions avec l’appui technique de FIFAMANOR dans la production de semence et la vulgarisation des techniques de culture de blé panifiable, notamment la formation et la mise en place de sites de démonstration dans les zones de production.

Tout au long de ces 3 années, MATOY va accompagner LMMF dans ce rôle de coordination, dans la constitution et le renforcement des réseaux de 10’000 producteurs ayant une faible superficie. Et à travers sa collaboration avec la Région du Vakinankaratra et des OPCI du district d’Antsirabe II, MATOY interviendra dans l’amélioration des conditions cadres requises par LMMF et les autres acteurs de la chaîne de valeur blé, entre autres la réhabilitation des ouvrages hydro agricoles pour l’irrigation des parcelles blé, l’amélioration des infrastructures routières, la facilitation de l’accès des petits producteurs aux moyens de production, l’appui à l’allègement fiscal au niveau des producteurs, et la normalisation du processus de production.

Selon l’Administrateur Général de LMMF, le maintien d’un prix attractif aux producteurs de blé constitue un facteur important de motivation de ces derniers pour la culture de cette matière première de la farine. Dans cette optique, LMMF achètera tout le blé local livré à son usine avec un prix minimum de 850 Ar/kg qui pourra s’élever jusqu’à plus de 1’000 Ar/kg selon la quantité et la qualité du blé livré. En conséquence, pour l’année 2014, les chiffres d’affaires des producteurs auront augmenté de 140’000’000 Ar. Et d’ici trois ans ils sont estimés à deux milliards d’Ariary.

A part cela, un des objectifs pour MATOY est d’augmenter au maximum le nombre d’emplois et de revenus créés autour de cette chaîne de valeurs, soit par les activités relatives aux maillons de la chaîne, soit par la valorisation économique des sous-produits comme la paille qui constitue une matière première pour l’artisanat (fabrication de chapeau, barquettes, etc.). Une étude et des actions dans ce sens seront mises en œuvre dès cette année.

Promotion du développement économique de la région de Vakinankaratra : conventions signées entre MATOY, la Région et les 2 OPCI Mazava et Fandrosoana

Le 10 avril 2014, au bureau de la Région de Vakinankaratra, une collaboration s’est matérialisée par la signature d’un partenariat d’une durée de 3 ans entre la Région et le Programme MATOY, ainsi qu’entre ce dernier et les Organismes Publics de Coopération Intercommunale (OPCI) Mazava et Fandrosoana.

L’objectif de ces Conventions est de promouvoir le développement de l’économie dans le ressort territorial de la Région et ceux des 2 OPCI au moyen d’amélioration de l’environnement des affaires du secteur privé (producteurs, collecteurs, commerçants, transporteurs, transformateurs, etc.) qui y interviennent. A noter que ces 2 OPCI couvrent 14 Communes Rurales situées à l’Est et au Sud de la Commune Urbaine d’Antsirabe.

Pour les OPCI, le partenariat avec MATOY est axé sur l’amélioration des conditions cadres, notamment le renforcement des infrastructures (routes, énergies, etc.) pour favoriser les échanges commerciaux, la redynamisation des Guichets Fonciers afin de sécuriser les terrains des producteurs et la valorisation économique des terres. Par ailleurs, l’augmentation des recettes fiscales des Communes est prévue afin de les aider à mieux fonctionner et mieux jouer leurs rôles économiques. A titre d’information, la plupart de ces Communes ont prévu de procéder à la mise en œuvre du processus Budgétaire Participatif pour les 3 ans à venir.

Pour la Région, le partenariat est focalisé également sur l’amélioration des conditions cadres (élaboration des textes règlementaires favorables aux activités économiques, sécurisation foncière et aménagement de territoire, multiplication et diffusion du Dina régional), la viabilisation d’une ZIA où des actions conjointes en matière de foncier et d’infrastructures seront à développer avec d’autres partenaires dans le but d’attirer et faciliter des investissements privés générant des emplois et des revenus.

Pour renforcer ces actions au niveau régional et intercommunal (OPCI), la Région va mettre en place un espace de concertation qui permettra aux acteurs de discuter sur les enjeux et les priorités en matière d’actions de développement.

La Région sera aussi accompagné à jouer son rôle dans le développement économique de la région de Vakinankaratra : élaboration de base de données, coordination des interventions, mobilisation des ressources fiscales et externes (partenariat public privé, mise en oeuvre des programmes d’investissements publics).

Un plan d’opération pour la relance de la filière blé à Vakinankaratra

Le 28 janvier 2014, au Centre Lovasoa, le Programme MATOY et la Société Les Moulins de Madagascar Farine (LMMF) ont présenté un plan de redynamisation de la chaîne de valeur blé aux différentes parties prenantes incluant les petits producteurs de la région Vakinankaratra. L’objectif est de promouvoir la culture du blé en incitant ces dernières à s’investir dans la redynamisation de la chaîne de valeur blé.

A titre de rappel, la société LMMF, avec sa capacité de production annuelle de 70.000 tonnes, est obligée de recourir à l’importation de blé pour répondre aux besoins du marché local en matière de farine.

Ce projet de relance vise un objectif de production de 1.200 tonnes de blé en 2017 avec au moins 12.000 producteurs.
Dans un souci de pérennité, ce plan prévoit un système innovant qui consiste à promouvoir la chaîne de valeur à travers des prix d’achat de blé les plus incitatifs possibles pour les producteurs ainsi que la mise en place d’un système d’encadrement de proximité constitué par des pools de paysans relais.

La mise en œuvre valorisera l’expertise technique du centre FIFAMANOR en matière de production de semence et d’encadrement technique des producteurs.

L’appui du gouvernement et des Collectivités Territoriales Décentralisées aux initiatives du secteur privé constitue un facteur déterminant dans l’amélioration durable des revenus et de la situation des emplois dans les zones ruraux, facteur levier du développement économique du territoire.

Un plan d’opération pour le développement de la filière apicole à Amoron’i Mania

Le 17 février 2014 à l’hotel Nambinina, Beau Miel a présenté un document qui développe le projet que l’entreprise prévoit de mettre en œuvre avec l’appui de MATOY et de MAMAFI, en impliquant les apiculteurs dans la région Amoron’i Mania.

Ce projet a pour objectif de créer une chaîne de valeur miel et d’y intégrer les acteurs concernés, pour une meilleure compétitivité de leurs produits sur les marchés que l’entreprise cible, tout en améliorant entre autres les revenus des apiculteurs.

Détenant actuellement un marché de 17 tonnes de miel, Beau Miel projette de répondre positivement aux attentes du marché local de miel d’eucalyptus de qualité qui n’est pas encore saturé. D’ici 3 ans, elle prévoit une production de 30 tonnes de miel (21.600 litres) avec plus de 150 apiculteurs de 11 communes de la partie Est de la région.

Rappelons que ces communes disposent d’un potentiel mellifère important grâce à l’existence des forêts d’eucalyptus et à l’expérience de ses apiculteurs.

Cependant, des contraintes doivent être levées pour mener à bien ce projet dont les principales sont le faible accès des apiculteurs aux moyens, la dégradation des ressources mellifères locales, la maladie de la varoise qui décime les cheptels apicoles du pays ainsi que l’absence de coordination des coupes d’eucalyptus pendant la période de floraison.

De ce fait, le projet vise à doter de matériels apicoles, de renforcer les capacités techniques des apiculteurs qui seront en contrat avec Beau Miel. Il vise également à améliorer les conditions cadres de la chaîne de valeur telles que la disponibilité des plantes mellifères, la bonne gestion des coupes des arbres, l’amélioration des infrastructures structurantes et la maîtrise de la varoise.

Sa réussite pourra augmenter les revenus de ces 150 apiculteurs et toucher quelques 1.700 autres apiculteurs qui bénéficieront indirectement des conditions cadres favorables. Elle permettra aussi de rehausser la renommée de la région d’Amoron’i Mania en production de miel d’eucalyptus et de démontrer que l’activité apicole constitue une source non négligeable de revenus pour les ménages ruraux qui se professionnalisent dans ce métier.

A titre d’information, l’objectif de l’atelier est d’impliquer les autres acteurs (Région, Communes, Services Techniques Déconcentrés) qui devraient intervenir dans l’amélioration de conditions cadres de la chaîne de valeur.

Signature d’une convention de collaboration pour favoriser le développement local entre le Programme MATOY et le Fonds de Développement Local (FDL)

Le 20 janvier 2014 à Anosy, une convention de collaboration a été signée entre le Programme MATOY, représentée par son Directeur National, Monsieur Feno Andriamanalina et le Fonds de Développement Local (FDL) qui œuvre pour la promotion et l’amélioration de la gouvernance locale, représentée par son Directeur général, Madame Norosoa Hanitra Raharinjatovo.

Continuer la lecture

Les responsables communaux membres de l’OPCI Fivoarana de Miandrivazo formés sur le Processus Budgétaire Participatif (PBP) et le Leaderhip local

Les 21 et 22 novembre 2013, le Programme MATOY a octroyé une formation de deux jours aux responsables communaux de Miandrivazo sur le Processus Budgétaire Participatif (PBP) et le leadership local.

Cette formation/échange a vu la participation des Maires des Communes membres de l’Organisme Public de Coopération Intercommunale (OPCI) Fivoarana, des Secrétaires Trésoriers et Comptable des Communes ainsi que des Agents Guichets Fonciers et a été honorée par  la présence de l’Adjointe au Chef de District.
Continuer la lecture

PROGRAMME MATOY

Bureau de la Coordination Nationale
Lot VJ 2 ter A Ambohimiandra
101 Antananarivo - Madagascar
Téléphone : (261) (20) 22 541 72
adresse e-mail: contact@matoy.mg